Animaux

Le bien-être du chien passe par… la vaccination

La vaccination a pour but de protéger le chien contre une maladie, le plus souvent d’origine virale ou bactérienne, mais aussi, depuis peu, parasitaire (piroplasmose et leishmaniose).

Vacciner dès le plus jeune âge

Si la mère est correctement vaccinée, le jeune chiot sera protégé par des anticorps maternels grâce au colostrum. Cette protection ( l’immunité passive ) ne dure que peu de temps. Il convient donc de vacciner le chiot lorsqu’il a deux mois environ, un âge où il est particulièrement sensible aux maladies.

On recommande souvent de ne pas faire sortir le chien avant qu’il soit complètement vacciné. Si cela réduit le risque d’attraper une maladie contagieuse, cela peut avoir une incidence sur sa « sociabilisation ». Il s’agit donc de réunir ces deux impératifs en prenant des précautions : sortir le chien uniquement dans des endroits clos et non fréquentés par d’autres chiens, éviter les plans d’eau … En fait, cette question ( très discutée ) dépend du contexte épidémiologique local, de la présence fréquente ou non de chiens non vaccinés, de chiens malades, du climat …

Les vaccins incontournables

On pratique deux injections à environ un mois d’intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles on souhaite protéger le chien. Le protocole de vaccination va dépendre des risques de chaque animal, de son mode de vie, de son environnement et des risques inhérents à la région où il vit. C’est le vétérinaire qui choisit le type de vaccin à administrer et les maladies contre lesquelles il oriente la protection.

Les grandes maladies virales spécifiques sont la maladie de Carré, l’hépatite contagieuse canine ou hépatite de Rubarth ( maladie mortelle ), la parvovirose et la leptospirose, due à une bactérie contenue dans l’urine des rongeurs ( maladie mortelle dans 99% des cas ).

Les vaccins requièrent un rappel annuel.

D’autres vaccins existent contre certaines maladies parasitaires : la piroplasmose, la maladie de Lyme ( borréliose ), la leishmaniose…

La rage

Maladie infectieuse commune à l’homme et aux animaux, la rage fait l’objet d’une législation particulière et le vaccin est obligatoire lors de voyages à l’étranger. On ne peut légalement vacciner contre la rage que les chiens de plus de trois mois.
Un délai de validité de 21 jours est nécessaire après l’injection. Si nécessaire, le rappel a lieu tous les ans.

  • Pourquoi vacciner ? Le vaccin protège l’animal contre certaines maladies virales ou bactériennes ( certaines sont mortelles ). La vaccination stimule les défenses immunitaires de l’organisme et permet de résister aux agents infectieux.

 

  • Pour être vacciné, l’animal doit être déparasité et en bonne santé. En effet, la vaccination représente un stress pour l’organisme. Elle sera plus facilement tolérée et efficace sur un animal en bonne forme.

 

  • Chez certains chiens, la vaccination peut provoquer une fatigue passagère ou l’apparition d’une légère réaction locale qui doit disparaître rapidement. Pendant les 24 heures qui suivent le vaccin, il est recommandé de laisser l’animal au repos.

 

  • Comme chez l’homme, les défenses immunitaires diminuent avec l’âge. Il est donc fortement recommandé de vacciner aussi bien un vieux chien qu’un chiot.

0 comments on “Le bien-être du chien passe par… la vaccination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :