Le mot de...

…l’assureur : anticiper et garantir les conséquences financières des aléas de la vie

 Que recouvre le terme « Prévoyance » dans le secteur des assurances ?

Un contrat d’assurance prévoyance propose des garanties qui protègent l’assuré ou un bénéficiaire désigné, la plupart du temps le conjoint ou les enfants, contre un risque qui peut survenir au cours d’une vie : le décès, une invalidité, une incapacité, un arrêt de travail dû à une maladie, un accident. L’objectif est d’éviter la déstabilisation financière d’une famille après un décès, éviter la perte de revenus personnels, assurer le remboursement d’un emprunt en cas de décès ou d’arrêt de travail, financer ses obsèques, organiser sa succession, faire face aux dépenses de la dépendance… Personne, ni vous, ni moi, n’est à l’abri d’une maladie grave ou d’un accident !

Pourquoi de tels contrats existent-ils ?

Parce que nous ne pouvons empêcher les aléas de la vie, mais nous pouvons anticiper et garantir leurs conséquences financières. Ainsi, les problèmes financiers ne viennent pas s’ajouter à une situation déjà dramatique. Parce qu’en cas de décès, handicap ou arrêt de travail les prestations versées par les régimes sont insuffisantes pour qu’une personne maintienne son niveau de vie.

Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs ?

Il est urgent de réaliser, avec votre assureur, votre bilan personnalisé en matière de prévoyance et ce dans les trois situations particulières : le décès, l’arrêt temporaire de travail et l’invalidité ! Il trouvera avec vous les solutions en tenant compte de votre régime obligatoire et/ou régimes complémentaires.

Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous avons tous deux besoins essentiels :

Se couvrir contre les conséquences d’un accident de la vie : chaque année, 11 millions de Français sont victimes d’un accident de la vie quotidienne. Or ni la Sécurité sociale ni les assurances courantes (habitation, santé…) ne couvrent les risques d’invalidité. La Garantie des Accidents de la Vie permet d’indemniser les préjudices causés par ces accidents.

Anticiper les dépenses liées à la dépendance : les personnes dépendantes doivent faire face à un besoin de financement important pour leurs soins et leur hébergement éventuel en établissement et les aides publiques sont encore insuffisantes. Une assurance dépendance permet de ne pas être une charge pour ses proches et de ne pas toucher au patrimoine familial.

Franck FOULARD (AXA Antilles Guyane)

Membre de la commission Assurance de Personnes du CAAG

0 comments on “…l’assureur : anticiper et garantir les conséquences financières des aléas de la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :